Choix: Accueil / Sommaire général / 1 ère partie: les IBOZOO UU / 2░ partie: Univers, Philosophie, Religion /
3░ partie: Evolution / Conclusions / En savoir plus / Dictionnaire / Téléchargement /Autres lettres /

Mais WOA peut transférer d'autres lois-étalon importantes, les UAA régulatrices de néguentropie - et il le fait - en résonance (n'oubliez pas que nous utilisons le terme résonance dans un but didactique) avec des réseaux déterminés qui s'engendrent sur des astres froids distincts et au sein de réseaux sociaux intelligents, grâce à l'évolution.

Nous vous parlions des sauts quantiques distincts que nous pouvons observer dans la configuration d'un système nerveux. Nous rappelions que ceux-ci pouvaient évoluer suivant les étapes suivantes dont chacune apporte un GUIXOOEXO et par conséquent une émergence différente.

Premier stade : organisme qui a des réflexes simples, et qui réagit directement au stimulus du milieu physique.

Seconde stade : Organisme capable de traiter l'information et qui dirige sa conduite de façon déterministe non seulement en vertu du milieu, mais aussi de l'information mémorisée.

Troisième stade: Organisme (OEMII) (Homme) dont le cerveau a expérimenté un saut quantique qui lui permet d'être conscient, relativement libre, et connecté à BUAWAA (Psyché), à BUAWEE BIAEII et dont la conduite contribue à modeler le WAAM-WAAM.

Voyons le troisième stade : sa durée peut se chiffrer entre un million quatre cent mille et trente huit millions d'années. La plupart de toutes les civilisations que nous connaissons y compris le réseau d'OYAGAA et celui d' UMMO, sont entre ces limites. Quand un réseau social de cerveaux humains meurt rapidement, ce n'est pas dû à une mutation de sa structure mais au fait qu'il s'annihile.

Parfois par de terribles suicides collectifs comme sur l'astre froid dont le nom peut être rendu par les phonèmes FEEXEEEEE, et situé sur une étoile de type spectral K située à trente-deux mille années-lumière de chez vous (constellation du Bélier) à la périphérie de notre formation galactique.

D'autres fois le développement technologique et la violation de la loi UAA a provoqué une hécatombe planétaire après une terrible conflagration entre rivaux. Parfois, des causes lointaines comme l'explosion proche d'une supernova ou de graves perturbations cosmologiques ont engendré la destruction de cette humanité.

Mais la fin naturelle d'une espèce humaine, s'il n'existe pas de variations dans son étoile principale, des cataclysmes géologiques très sérieux ou une annihilation d'origine technologique, c'est le pas vers le quatrième stade : le OIXIOOWOA.

La probabilité que surgisse une mutation OIXOOWOA (UNE SEULE dans un cerveau déterminé) et au cours des dix premiers millions d'années d'un réseau d' OEMII, est très élevée (probabilité proche de Un et qui atteint l'unité si se sont écoulés au moins treize millions d'années).

[ Note4] - Dans chaque réseau social de n'importe quel astre froid, un seul individu de cette espèce nommée OMMIWOA, par hasard, est engendré pour la première fois. Ensuite il s'écoule un large intervalle de temps sans que ne se reproduise le phénomène (au bout de plusieurs millions d'années).

La mutation OIXIOOWOA engendre par conséquent un type de cerveau radicalement différent de celui de l'OEMII dont il procède. L'OEMIIWOA ainsi conformé, est une espèce biologique nouvelle avec un génome distinct.

Passés trente huit millions d'années, il se produit un phénomène biologico-physique surprenant. Presque tous les cerveaux ont muté. Pendant les six millions d'années précédentes , des centaines de milliers d'êtres OEMII auront expérimenté cette mutation qui les transformait en cerveau OIXIOOWOA.

Remarquez que lorsque toute la population qui peuple l'astre froid arrive à ce stade, l'humanité cesse d'exister. Nous allons vous expliquer cette énigme.

Quand un réseau de noyaux neuronaux (encéphale) poursuit son évolution, il devient plus intelligent, de plus en plus conscient, et par conséquent, de plus en plus influent dans le WAAM-WAAM.

Une MUTATION multiple dans le génome, peut donner lieu à un autre saut quantique définitif. Il se crée un autre réseau nerveux supérieur (pas nécessairement beaucoup plus intelligent), mais dont l'émergence est totalement nouvelle. C'est la phase très rare, pour nous OXIIOOWOA, l'état supérieur que peut atteindre un cerveau. L'être qui l'abrite, EN PLUS D'ETRE UN HOMME comme vous l'appelez (un OEMII comme nous autres l'appelons), est un autre être, quoique son anatomie soit identique. Nous appelons cet être nouveau : OEMIIWOA.

Voici ses caractéristiques :

ANATOMIE : C'est l'unique phase connue. Son anatomie est semblable à celle de l'OEMII dont il a été engendré, mais avec une mutation génétique. Son corps ne peut pas suivre l'évolution, car sa structure physique disparaît quelques années après sa naissance, quand se produit un état mental déterminé appelé WOAIRII (Altération émotionnelle très intense)

NIVEAU INTELLECTUEL : La mutation se présente dans un génome correspondant à un futur phénotype d'intelligence élevée. Si son organisme ne disparaissait pas, on présume que sa descendance augmenterait en capacité mentale, mais ceci est indémontrable.

CONNEXIONS CONDITIONNANTES : Nous n'avons jamais eu accès au cerveau d'un OEMIIWOA pour des raisons évidentes. Le modèle qui se présente comme le plus probable, est celui d'un encéphale avec un développement spécial du noyau amygdalien, une hyperactivité de la glande pinéale. Probablement l'apparition de deux noyaux sub-thalamiques clefs.

STRUCTURE COSMOBIOLOGIQUE : Dans un OMMIIWOA se présentent les classiques réseaux BAAYIODUU intégrés par des atomes de Krypton qui mettent son encéphale en connexion avec son BUAAWAA et avec le BUAWWEE BIAEII. Mais, de surcroît, apparaît un nouveau réseau avec un nombre, inconnu pour nous, d'atomes de Kr (Krypton) qui établit une connexion informative avec le pole cosmique d'information WOA.

FONCTION DU OEMMIIWOA : Dans le cerveau de l'encéphale ayant subi une telle mutation, se traitent à un niveau inconscient, les UAA de WOA. La AYUUDEAOIDI ou émergence (fonction) de ce réseau nerveux, se manifeste avec une intensité grandiose dans le plan merveilleux de la Nature Cosmologique. Cette encéphale a pour mission d' injecter dans le réseau social ces lois de régulation néguentropique à des encéphales dotées de libre arbitre capables de les accepter ou de les repousser. L'information concernant ces lois (morales, diriez-vous) se canalise à partir de ce cerveau, jusqu'au corpus global de données que forme le patrimoine culturel de cette société.

L'OEMMIWOA se convertit ainsi en récepteur direct de certains étalons d'ordonnancement contenus dans WOA. Et pas seulement par le truchement du B.B. comme pour le reste des êtres humains

 
[ Note 5] - Il est très difficile de faire le profil en quelques lignes brèves dactylographiées, de la structure mentale d'un OEMMIWOA, qui doit, logiquement, être distincte de celle d'un OEMII. D'une part il devient conscient de l'information qu'il reçoit, en provenance du pôle WOA. Mais la notion que cet être a de WOA procède de son environnement socioculturel. Par exemple, si celui-ci a un concept de WOA magico-religieux, ce nouvel organisme peut s'identifier à un Dieu 'anthropomorphe', bien que les valeurs UAA dont il est porteur lui donne la configuration d'un être doté de grande humilité, voué au service des OEMMII et disposé à n'importe quel sacrifice.

La structure chromosomique de l'OEMMIIWOA l'empêche de procréer avec un OEMMII puisque tous les deux sont d'espèces distinctes. En fait il peut le tenter, car le fait qu'il soit né dans une humanité dont le développement scientifique soit insuffisamment évolué (et n'ai donc pas élaboré un modèle possible de l'existence de ce nouveau cerveau), cet OMMIWOA ignorera que son organisme est distinct des autres humains intelligents, étant donné que son anatomie est très semblable. (Jésus et UMMOWOA n'avaient pas, à leurs époques respectives, de telles données à leur disposition) .

Par exemple, un OEMMIWOA peut être une femme. Et en fait, nous avons détecté des Astres Froids sur lesquels il en fut ainsi. Le fait que Jésus et OMMIWOA soient des mâles n'est qu'une simple circonstance fortuite.

Dans le cas de la Terre, il est difficile de prévoir ce qui ce serait passé si Jésus était né femme, dans la mentalité machiste intransigeante. L'analyse historique qui suit pourrait vous éclairer sur cette mentalité ; il s'agit de ce qui est arrivé à l'une de vos soeurs Hipacia, fille de Taon, née en l'an 368 à Alexandrie.. Cette femme, l'une des plus intelligentes qu'ai eu OYAGAA, était une astronome et mathématicienne insigne de son époque. Son père l'avait initiée à la géométrie. Elle avait contribué au développement de la magnifique bibliothèque d'Alexandrie, dont la destruction (NdR, première destruction en 390) par les chrétiens vous laisse à supposer des siècles d'obscurantisme.

Le patriarche d'Alexandrie la haïssait pour sa double condition de femme et d'intellectuelle non chrétienne. Les révoltes dans la ville avaient été fomentées par un moine fanatique, du nom d'Amon. Les luttes entre chrétiens et païens s'aggravèrent. Une populace de partisans du Patriarche, s'empara de la malheureuse femme et la tua sauvagement. .Le Patriarche Cyrille, qui fut par la suite sanctifié, en recevant le soir même ces fanatiques exécuteurs de Hipacia, les exhorta à poursuivre la lutte pour la foi. Ainsi mourut une des martyres de la Science.

Vous pouvez vous imaginer ce qui serait arrivé à une femme, si elle s'était déclarée incarnée par Dieu. C'est à peine si vous lui consacrez quelques paragraphes dans vos livres d'histoire, étant donné le mépris pathologique que vous, les mâles de OYAGAA, vous adoptez concernant l'intelligence des YIEE (femmes).
 

DE L'OEMMIIWOA : Un être avec ces caractéristiques est quelque chose d'exceptionnel dans le cadre d'un réseau social. Son degré de conscienciation (conscience) tend à un maximum. Ce maximum se produit dans un état appelé par nous WOAIRII, (d'altération émotionnelle très intense), ou soit à un moment de sa vie dans lequel le système limbico ((lymphatique ???) de son cerveau, soumis à des pressions mentales très puissantes, provoquent chez lui un collapsus affectif.

Dans ces conditions, la FONCTION CONSCIENTE du cerveau atteint un seuil INADMISSIBLE pour le WAAM-WAAM.

Souvenez vous que nous avions indiqué dans des paragraphes précédents que le multicosmos ne pouvait tolérer qu'un cerveau atteigne un tel niveau d'activité consciente qui soit capable de modifier sa configuration au niveau, par exemple, de ce que fait le B.B.

Les lois Biocosmiques ont prévu un mécanisme cybernétique d'autodéfense dans l'Univers multiple. D'une part, une telle structure ne peut pas être annihilée, mais sa survivance ferait se produire cette chose absurde : qu'un minuscule organisme vivant domine le multicosmos. Bien avant que ce seuil soit atteint, B.B. ASNEIIBIIAEOO (peut se traduire par phagocyte, absorbe, réduit à néant), cet être merveilleux. Pour vous physiciens de OYAGAA, ce phénomène que vous qualifieriez de magique est encore incompréhensible. Nous reconnaissons que sa rareté rend difficile sa détection. Cependant, son fondement physique appelé par nous LEYYOO WAAM (effet-membrane ou frontière) est quelque chose qui se manifeste continuellement entre deux Univers adjacents (En fait, le transfert d'information avec B.B. par les atomes de Krypton, est aussi un effet-frontière).

[ Note 6] - On comprend que dans un Réseau social qui n'est pas encore doté d'une base culturelle rationnelle et scientifique, tout événement inhabituel qui apparemment n'est pas régi par des lois physico-biologiques connues soit interprété par les observateurs OEMMII comme étant surnaturels, d'origine thaumaturgique, ou le fruit de pouvoirs transcendants. C'est chez vous l'origine des idées magiques. un fait qu'on ne peut comprendre par la raison et qui se produit avec une certaine rareté vous pouvez penser qu'il a été réalisé grâce à une intervention divine, d'un démon ou d'un esprit.

Parfois vous lui donnerez le qualificatif de surnaturel comme si le déroulement du phénomène se faisait en marge des lois. Il est explicable par conséquent que dans le déroulement de son histoire, les éruptions de volcans, les impacts de météorites, les rayons de plasma globulaires, les apparitions de supernovae...[.Phénomènes qui sont tous peu fréquents, mais qui ne violent pas pour cela le cadre des lois EEWAO (lois physico-biologiques)], ont été interprétés sur le mode superstitieux comme étant surnaturels. Ainsi, l'apparition d'une comète dans la sphère céleste, a été chez vous le signal d'événements funestes .

Même dans le cadre d'une société de technicité plus élevée, comme celle qui entourait notre UMMOWOA, la disparition de son corps physique dans l'espace par l'effet de cet effet frontière fut contemplé avec terreur et superstition .

 Nous appelons effet LEIYOO WAAM, un ensemble de phénomènes cosmologiques qui se manifestent dans ce que nous appelons XOODI WAAM. Ce mot exprime le concept de frontière entre deux Univers . (Comprenez par cela non pas la notion de proximité topologique ou géométrique).

 

Page Précédente

Sommaire