Choix: Accueil / Sommaire général / 1 ère partie: les IBOZOO UU / 2° partie: Univers, Philosophie, Religion /
3° partie: Evolution / Conclusions / En savoir plus / Dictionnaire / Téléchargement /Autres lettres /

PHYSIQUE ET MÉTAPHYSIQUE UMMITE

 

TROISIEME PARTIE

.

CONCEPTIONS DE L'EVOLUTION

 

SOMMAIRE


 

INTRODUCTION

"Les conceptions Ummites de l'évolution"

Il nous a semblé intéressant de présenter, préalablement à la lettre D58 qui traite de l'évolution, un tableau synthétique (extrêmement simplifié) des grandes périodes de l'évolution de l'Univers, à une échelle réduite "sur un an".

 

 

L'EVOLUTION

Nombre d'années estimées

Dates rapportées sur un an 

 Heures

 Il y a donc..

BIG BANG

12 000 000 000

1 er janvier

 

1 an

FORMATION DE LA TERRE

4 500 000 000

15 août

 

4,5 mois

BACTERIES (APPARITION DE LA VIE)

3 600 000 000

15 septembre

 

3,5 mois

PHOTOSYNTHESE

3 200 000 000

24 septembre

 

3 mois +7 jours

CRUSTACES

650 000 000

10 décembre

 

21 jours

MOLLUSQUES

500 000 000

15 décembre

 

16 jours

VERTEBRES

480 000 000

16 décembre

 

15 jours

INSECTES

370 000 000

17 décembre

 

14 jours

REPTILES

290 000 000

20 décembre

 

11 jours

MAMMIFERES

190 000 000

24 décembre

 

7 jours

OISEAUX

140 000 000

26 décembre

 

5 jours

PRIMATES

70 000 000

29 décembre

22 h 00

50 heures

DISPARITION DINAUSORES

65 000 000

29 décembre

23 h 00

49 heures

PHYLUM HUMAIN

20 000 000

31 décembre

10 h 00

14 heures

AUTRALOPITHEQUE

4 000 000

31 décembre

21 h 00

3 heures

HOMO SAPIENS

17 000

31 décembre

23 h 59' 16''

44 secondes

NAISSANCE DU CHRIST

2 000

31 décembre

23 h 59' 55''

5 secondes

MAINTENANT

0

nouvel an

Minuit

 

 

 

La vie n'existe sur Terre que depuis "3,5 mois", l'Homo Sapiens n'a émergé que depuis environ "45 secondes", rapporté à un temps estimé depuis le Big Bang de 12 milliards d'années. Que ce dernier chiffre représente la réalité ou se trouve entaché d'une erreur importante, ou même que ce "phénomène" n'ait jamais eu lieu, n'a aucune importance en soi. Ce tableau permet surtout de faire apparaître la "jeunesse" de notre lignée par rapport à la durée de l'univers tel que nous le concevons actuellement ou à l'émergence des êtres "complexes". Il est aussi un argument important pour l'hypothèse suivante: si la vie a pu apparaître sur d'autres planètes, un "décalage" de quelques milliers d'années, par rapport à l'émergence des êtres pensant, ne représente que quelques secondes sur l'échelle de l'Univers. Pourquoi serions nous ceux qui auraient évolués le plus rapidement (depuis les bactéries), si la vie est apparue sensiblement au même moment partout dans cet Univers? Et s'il existe un décalage dans l'apparition de cette vie, pourquoi la Terre devrait elle être le "lieu" où elle est apparue en premier?

Donc, un peu de modestie...

Si donc les Ummites peuvent avoir quelques siècles "d'avance" sur nos connaissances et notre technologie, rien ne semble étonnant....

Ce document primordial (sur l'évolution) ne présente pas de grandes difficultés de lecture, mais il remet en cause la théorie darwiniste (ou néo-darwiniste, dite aussi "théorie synthétique") car il enlève sa prédominance au hasard créateur de mutations. Non pas que tout soit à rejeter dans la théorie synthétique, non! Il est probable que ce principe fonctionne pour l'évolution interne au sein des espèces, mais de là à ce que des mutations aléatoires "créent" de nouvelles espèces, il y a un pas important !

Il est remarquable de s'apercevoir que le débat fait rage depuis quelques années dans les cénacles scientifiques (voir entre autres: "LA RECHERCHE" d'avril 1996, "FUSION" de mai-juin 1996 et "SCIENCES et AVENIR" de septembre 1997). De plus en plus de chercheurs pensent qu'une loi d'évolution de type "néo-lamarckien", laissant une faible part au hasard et proposant une forte part à un "dessein programmé" (un attracteur) pourrait d'ici peu se substituer au néo-darwinisme.

 
Les rédacteurs.

 
 

Page Précédente

Sommaire